Aller au contenu

Piège photographique  pour la chasse : comment ça marche

Les chasseurs ont réussi à surmonter la difficulté qu’il y avait à observer les fauves et d’autres animaux dans la nature. Cet exploit est dû à l’invention du piège photographique. Cet appareil à la fois pratique et relativement simple permet d’observer à leur insu tous les animaux dans un certain périmètre. Nous vous invitons à en savoir davantage sur l’équipement.

Le piège photographique : pour quelle utilisation ?

Si certaines personnes se servent du piège photographique comme d’un substitut aux caméras de surveillance, ce n’est pas là son utilisation première. En effet, cet équipement est plutôt orienté vers la chasse, l’observation animale, ainsi que tout ce qui les concerne. Depuis quelques années, la technologie autour des pièges photographiques a considérablement évolué. Cela a évidemment donné naissance à des appareils de plus en plus sophistiqués et dotés de fonctionnalités avancées.

Pourquoi installer ce dispositif ?

Le piège photographique permet de débusquer les animaux qui se font discrets ou qui ne se montrent que la nuit. C’est un dispositif qui aide les chasseurs à connaître la biodiversité locale. Ils peuvent s’en servir pour espionner un point d’eau, obtenir des renseignements précis sur les horaires de sortie de certains animaux, etc. Avec un piège photographique performant, vous allez vous surprendre vous-même à la chasse.

Comment installer un piège photographique ?

Pour tirer profit de cette technologie, il faut évidemment l’installer convenablement. Le piège photographique s’installe généralement près des lieux de passage adoptés par les animaux. Vous pouvez donc choisir un col de montagne, un point d’eau, ou tout autre endroit où cet équipement peut se rendre effectivement utile.

Vous pouvez également en installer près des sentiers humains, car il n’est pas rare de voir de grands mammifères les fréquenter. Toutefois, privilégier ces emplacements signifie également exposer les appareils au risque de vol. Pour réaliser l’installation, il faudra prendre en compte plusieurs points essentiels.

Comment choisir un piège photographique ?

Le piège photographique n’est pas un dispositif qui se choisit au hasard. Au contraire, vous devrez prendre en compte un certain nombre de critères.

Le détecteur de mouvement

En plus du détecteur infrarouge, les pièges photographiques sont équipés d’un détecteur de mouvement. Comme son nom l’indique, le rôle de cet accessoire est la surveillance des mouvements des animaux. Le détecteur de mouvement comme le détecteur infrarouge sont les 2 éléments activés en permanence sur le dispositif.

Le type d’éclairage utilisé par le piège

Les concepteurs de pièges photographiques proposent plusieurs types d’éclairage sur leurs modèles. Les LEDs noires par exemple permettent d’obtenir des images nocturnes relativement nettes. Quant aux LEDs rouges, elles sont spécifiques à l’observation des animaux et ne peuvent pas être utilisées à d’autres fins. On notera également la présence de flashs qui ont eux aussi un rôle important à jouer.

La durée de vie des batteries

La durée de vie de la batterie pour ce type d’équipement est également un critère à ne pas négliger. Une autonomie de 6 mois est acceptable pour un bon modèle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.