Aller au contenu

Airsoft : l’activité essentielle pour se défouler et s’aérer

L’airsoft est un jeu de plein air ou en salle qui allie activité sportive et stratégie. Aussi bien les hommes que les femmes peuvent s’y adonner. Son côté fédérateur et les valeurs qu’il véhicule font que l’airsoft convient particulièrement à un team building ou à une sortie entre amis.

En quoi consiste l’airsoft ?

Consistant à simuler une guerre, l’airsoft est un jeu qui fait intervenir plusieurs participants se départageant en équipes. Concrètement, les joueurs doivent éliminer leurs adversaires en leur tirant dessus avec des armes à feu factices, également appelées répliques d’airsoft. Ces dernières projettent des billes en plastique de 6 ou 8 mm et de 0,12 à 0,43 g.

L’airsoft s’inspire de l’univers militaire. Pour garantir le réalisme des parties, les participants portent des vêtements issus du surplus des militaires professionnels. Quant aux chaussures, il s’agit principalement de rangers.

L’airsoft implique aussi l’utilisation d’équipements techniques. Le gilet tactique, qui permet de ranger les billes, un sifflet, un couteau suisse, etc., en fait partie. Le filet de camouflage de type militaire est un autre élément qui présente un véritable intérêt lors des parties. Grâce à ce dispositif, il est possible de se déplacer en toute discrétion. De plus, il peut retenir ou dévier les billes.

À noter que l’airsoft est une activité réglementée. Sa pratique est encadrée par la Fédération française d’Airsoft.

L’airsoft est-il dangereux ?

La pratique de l’airsoft ne présente aucun danger à condition de respecter certaines règles de sécurité. Le plus grand risque encouru par les joueurs est de recevoir une bille dans l’œil. Il faut en effet savoir que les projectiles rebondissent sur les surfaces dures.

Pour éviter un tel accident, il est indispensable de porter des lunettes. D’autres protections sont également nécessaires pour limiter les blessures corporelles (masque, casque, gants, haut à manches longues et pantalon).

Par ailleurs, il convient d’observer plusieurs consignes :

  • Ne jamais tirer sur un adversaire à bout portant ;
  • Respecter une distance minimale de tir en fonction de la réplique d’airsoft utilisée (3 m, 5 m, 10 m, etc.) ;
  • Toujours pointer l’arme vers une direction sûre ;
  • N’enlever le cran de sûreté qu’au moment de tirer ;
  • Ne placer le doigt sur la gâchette qu’au moment de viser ;
  • Considérer la réplique d’airsoft comme une véritable arme.

Si ces règles sont appliquées, la partie d’airsoft se déroulera sans incident.

Pourquoi faire cette activité ?

L’aspect militaire de l’airsoft est l’une des principales raisons qui incitent à sa pratique. Ce jeu permet aux participants de ressentir les mêmes émotions que les soldats dans une vraie bataille et de faire le plein d’adrénaline. Il constitue également l’occasion de faire du sport. En effet, les joueurs devront courir, ramper, sauter, escalader, etc.

Par ailleurs, l’airsoft est une activité qui éprouve la cohésion d’un groupe et le travail d’équipe. De même, il permet de tester les capacités de réaction et d’adaptation des joueurs. Qui plus est, l’airsoft donne à chaque participant la possibilité de mettre à l’œuvre son sens tactique et stratégique.

D’autre part, ce jeu répond aux besoins des personnes qui souhaitent s’évader et se changer les idées. En effet, elles seront transportées dans un tout autre univers conditionné par un scénario : désamorçage d’une bombe avant son explosion, protection ou élimination d’un témoin, etc.

Enfin, l’airsoft permet de développer de belles valeurs à l’instar du fair-play, du respect d’autrui, de la solidarité et du dépassement de soi. Durant les parties, les barrières liées au sexe et au métier disparaissent complètement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.