Aller au contenu

L’expansion du vélo électrique en France : décryptage

La France fait partie des pays les plus engagés dans la lutte contre la pollution atmosphérique dans le monde. Elle met en place depuis plusieurs années, des dispositifs pour réduire l’empreinte carbone de ses plus grandes villes, notamment à travers les restrictions de circulation de certains véhicules. C’est ainsi que peu à peu, les français ont été de plus en plus nombreux à se tourner vers un autre moyen de transport : le vélo électrique.

Qu’est-ce qui explique l’expansion du vélo électrique en France ?

Le vélo électrique est un moyen de transport qui se démocratise de plus en plus. On l’apprécie parce qu’il permet de se déplacer facilement et rapidement, sans s’épuiser comme c’est le cas avec un vélo classique. C’est en grande partie pour cette raison que les français ont décidé de le choisir pour leurs trajets quotidiens.

En effet, dans un contexte où l’enjeu majeur des autorités sur le plan mondial est de réduire les effets de la pollution, il est devenu indispensable de trouver des moyens de transport plus écologiques. Ainsi, face aux nombreux avantages qu’il présente, le vélo électrique s’est présenté comme le meilleur choix pour les français.

Alors si vous retournez en France après quelques années d’absence, vous serez certainement frappé par le nombre de vélos électriques dans la circulation. Pourquoi un tel engouement pour le tout terrain version électrique sur les routes françaises ? Voici quelques arguments qui pourraient mieux expliquer la situation.

Sa facilité d’utilisation

La première raison pour laquelle les français se tournent vers le vélo électrique, c’est sa grande facilité d’utilisation. En effet, ce moyen de transport est à la portée de tous, et d’une utilisation presque enfantine. Comme son nom l’indique, il s’agit tout simplement d’un vélo, ce qui signifie que toute personne capable sachant faire du vélo peut l’utiliser.

Aussi, contrairement aux vélos classiques, le vélo électrique est doté d’un système d’assistance au déplacement. En d’autres termes, vos efforts seront réduits, la batterie vous assistera. En fonction du modèle choisi, le vélo électrique peut réduire de manière considérable l’effort du cycliste et l’emmener sur de plus longues distances.

Il permet aussi d’aller beaucoup plus vite qu’avec un vélo classique, ce qui fait de lui un véritable moyen de transport. Vous pourrez donc l’utiliser pour vous rendre au travail, pour aller faire des courses, et pour tous vos déplacements.

vélo électrique en France

Source : KBO Bike on Unsplash

Son côté sain

Le deuxième atout non négligeable du vélo électrique, c’est son côté sain. En effet, puisqu’il s’agit d’un engin électrique, son niveau de pollution est très faible. Vous pourrez donc l’utiliser régulièrement sans augmenter votre empreinte carbone. Il permet ainsi à chaque citoyen de contribuer à la lutte contre le réchauffement climatique.

Son côté sain se représente également pour le cycliste. En effet, plutôt que d’opter pour un véhicule à moteur, le vélo électrique permet de réaliser un exercice physique quotidien et va donc améliorer sa santé. De nombreux muscles sont sollicités lors de la pratique du vélo, et si l’assistance électrique permet de fournir moins d’efforts, il est toujours nécessaire de pédaler pour entraîner le vélo.

Son coût

Enfin, le dernier avantage du vélo électrique, c’est son coût. En raison de la démocratisation des vélos électriques, ces derniers tendent à devenir de plus en plus accessible, ce qui n’était pas le cas il y a encore quelques années. Ce qu’il faut prendre en considération ce sont les besoins du cycliste au moment de l’achat : batterie, poids, options… Le prix d’un vélo électrique est en grande partie porté par le coût de la batterie, et plus elle sera puissante et assurera une longue autonomie, plus le prix en sera impacté. Les vélos électriques sont de toutes natures : VTT, VTC, vélo urbain. Si chaque vélo présente ses avantages, ce sera au cycliste de choisir en fonction de l’utilisation qu’il en compte.

Cet engouement va-t-il encore durer longtemps ?

Vous vous demandez si cette nouvelle tendance qui consiste à faire du vélo à Paris et dans les grandes villes de France a des chances de perdurer dans le temps ? Eh bien il semblerait que ce soit le cas. En effet, les différentes mesures prises par le gouvernement et les objectifs annoncés pour les années à venir laissent penser que le vélo électrique risque bien de devenir le moyen de transport par excellence dans toute la France.

Développement de pistes cyclables

Pour inciter la population à se tourner vers le vélo électrique, les autorités ont pris des initiatives concrètes. Vous pourrez voir par exemple dans les communes, la mise en place de différents projets de développement des pistes cyclables. De cette manière, à vélo, vous pourrez vous déplacer en toute sécurité sans avoir à partager les routes destinées aux voitures et aux véhicules plus grands. Vous pourrez aussi éviter les embouteillages et vous déplacer plus rapidement.

Développement de pistes cyclables vélo électrique

Source : Tower Electric Bike on Unsplash

Volonté d’avoir une démarche plus écologique

Il est certain que l’engouement des français pour le vélo électrique n’est pas prêt de s’amoindrir, car toute la population affiche désormais la volonté de se tourner vers une démarche plus écologique. En effet, force est de constater qu’aujourd’hui, les français sont de plus en plus nombreux à s’intéresser à la protection de l’environnement.

En plus des gestes du quotidien tels que le recyclage, baisser sa consommation d’eau ou préférez les emballages biodégradables au plastique, le vélo électrique est une autre manière de lutter contre le réchauffement climatique. Le vélo électrique a donc encore de longues années devant lui, et devrait s’étendre bientôt à plusieurs autres pays.

Enfin, une aide financière est proposée pour l’achat de vélo électrique. Si ces aides varient, il est important d’en prendre connaissance en se renseignant auprès de la ville avant de réaliser l’achat du vélo électrique, car certaines sont allouées en amont, et permettent, dans le même temps, de soutenir le commerce local.

En résumé, le vélo électrique se présente actuellement comme l’un des principaux moyens de déplacement en France. Il s’inscrit dans le cadre de la réduction de la production de gaz à effet de serre sur le territoire français, et devrait donc connaître un essor plus important les années à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.