Aller au contenu

Astronomie : Comment apprendre à observer le ciel ?

Vous êtes passionné par l’astronomie depuis votre plus tendre enfance, mais vous n’avez jamais eu l’occasion d’aller plus loin ? Sachez que l’observation du ciel n’est pas uniquement réservée aux érudits ou aux personnes qui possèdent un matériel spécifique et sophistiqué. Pour vous familiariser avec les immensités cosmiques, suivez le guide.

Les étoiles, la lune et les planètes

Parmi les 6000 étoiles observables présentes dans la galaxie, 2000 à 3000 d’entre elles sont perceptibles en un seul lieu et visibles à l’œil nu. Elles enchantent avec les nuances de leurs couleurs, tantôt bleutées, tantôt rougeâtres et tantôt orangées. Comme la pollution lumineuse cache les étoiles, vous pouvez les observer en plus grand nombre à l’aide d’une paire de jumelles. La vue sera encore mieux en vous servant d’un télescope. Vous pouvez aussi vous entrainer à reconnaître les différentes constellations comme la Grande Ourse ou Cassiopée en vous munissant d’une carte du ciel.

Sachez que les planètes sont également visibles à l’œil nu. Vous avez déjà remarqué cette étoile si brillante que presque tout le monde prend pour un avion qui semble se rapprocher, mais pourtant immobile ? Et bien, c’est la planète Vénus, également connue sous le nom de l’étoile du Berger. Elle apparaît après le coucher du Soleil et disparaît en dernier avant l’apparition de l’aube.

La lune se repère sans difficulté à l’œil nu. Lorsqu’elle se déplace de nuit en nuit sur le fond du ciel étoilé, elle finit par s’aligner avec les planètes et forme avec ces dernières un très beau spectacle appelé « conjonction ». La lune est d’autant plus merveilleuse lorsqu’elle est observée avec un télescope. La frontière entre la partie éclairée et non éclairée est bien perceptible. Des comparatifs de télescope sont disponibles sur certain site comme telescope-astronomie.fr.

La Voie lactée et les galaxies

La Voie lactée désigne une concentration d’étoiles indiscernables les unes des autres. Ces étoiles au nombre de 100 milliards forment une traînée de couleur blanche pâle dans le ciel. Par extension, elles forment la galaxie de notre planète avec les autres étoiles perceptibles à l’œil nu. Ces fourmillements d’étoiles sont d’autant plus spectaculaires si vous les observez avec des jumelles, particulièrement dans la zone du Cygne ou du Sagittaire, point central de notre galaxie. Pour les repérer, munissez-vous encore une fois de la carte du ciel.

Les nébuleuses sont également observables à l’œil nu. Toutefois, elles apparaissent en noir et blanc. Si vous vous servez d’une paire de jumelles ou mieux, d’un télescope, ces superbes filaments gazeux formeront de beaux contrastes de couleurs.

Les galaxies peuvent aussi être observées à l’œil nu. Il s’agit d’immenses groupes d’étoiles qui forment comme des sortes d’îles au milieu d’un grand vide. L’une des galaxies observables à l’œil nu est celle d’Andromède. Elle forme une petite tache floue lorsque le fond du ciel est dégagé, sans pollution lumineuse et sans lune. Si vous avez du mal à la percevoir, vous pouvez toujours vous servir d’une paire de jumelles. À l’aide d’un télescope, il est possible d’observer en même temps des milliers de galaxies. Elles apparaissent sous forme de petites taches pâles et floues.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.